BIENVENUE AEROPORT IVATO
 
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles du pays et RSS - AGENCE ECOFIN
 
Nouvelles du pays et RSS - AGENCE ECOFIN

Agence Ecofin


La banque française BNP Paribas envisage de céder sa participation dans sa filiale tunisienne  Voir?

la-banque-francaise-bnp-paribas-envisage-de-ceder-sa-participation-dans-sa-filiale-tunisienne

Le groupe bancaire français BNP Paribas pourrait bientôt céder sa participation dans l’Union bancaire pour le commerce et l'industrie (UBCI), sa filiale tunisienne.

Dans  un communiqué publié le 18 janvier, l’UBCI a en effet révélé que sa maison mère l’a informé de l’ouverture d’une réflexion stratégique sur sa participation de 50,09%. «BNP Paribas a porté à la connaissance du Conseil  d’administration avoir ouvert une réflexion stratégique sur sa participation au capital de l’UBCI », a précisé la banque tunisienne fondée en 1961, dans son communiqué.

Lire la suite Lire la suite

La banque française BNP Paribas envisage de céder sa participation dans sa filiale tunisienne  Voir?

la-banque-francaise-bnp-paribas-envisage-de-ceder-sa-participation-dans-sa-filiale-tunisienne

Le groupe bancaire français BNP Paribas pourrait bientôt céder sa participation dans l’Union bancaire pour le commerce et l'industrie (UBCI), sa filiale tunisienne.

Dans  un communiqué publié le 18 janvier, l’UBCI a en effet révélé que sa maison mère l’a informé de l’ouverture d’une réflexion stratégique sur sa participation de 50,09%. «BNP Paribas a porté à la connaissance du Conseil  d’administration avoir ouvert une réflexion stratégique sur sa participation au capital de l’UBCI », a précisé la banque tunisienne fondée en 1961, dans son communiqué.

Fermer Fermer

(20/01/2019 07:35)

Tunisie: le consortium MSC Cruises/Global Ports Holding rachète les parts de l’Etat dans la société Goulette Shipping Cruise  Voir?

tunisie-le-consortium-msc-cruises-global-ports-holding-rachete-les-parts-de-l-etat-dans-la-societe-goulette-shipping-cruise

Al Karama Holding, la société qui gère les entreprises confisquées par l’Etat tunisien au clan de l’ex-président Ben Ali, a annoncé, dans un communiqué publié le 18 janvier, que le consortium composé de MSC Cruises et Global Ports Holding (GPH) a présenté une offre de d’achat «satisfaisante» de la participation de 99,98% de l’Etat dans Goulette Shipping Cruise (GSC), une société concessionnaire d’un terminal de croisières.

«Al Karama Holding a reçu une offre émanant d’un consortium prestigieux composé de MSC Cruises, armateur de renommée internationale ...

Lire la suite Lire la suite

Tunisie: le consortium MSC Cruises/Global Ports Holding rachète les parts de l’Etat dans la société Goulette Shipping Cruise  Voir?

tunisie-le-consortium-msc-cruises-global-ports-holding-rachete-les-parts-de-l-etat-dans-la-societe-goulette-shipping-cruise

Al Karama Holding, la société qui gère les entreprises confisquées par l’Etat tunisien au clan de l’ex-président Ben Ali, a annoncé, dans un communiqué publié le 18 janvier, que le consortium composé de MSC Cruises et Global Ports Holding (GPH) a présenté une offre de d’achat «satisfaisante» de la participation de 99,98% de l’Etat dans Goulette Shipping Cruise (GSC), une société concessionnaire d’un terminal de croisières.

«Al Karama Holding a reçu une offre émanant d’un consortium prestigieux composé de MSC Cruises, armateur de renommée internationale ...

Fermer Fermer

(20/01/2019 07:32)

Société Générale et Absa Group s’entendent pour offrir des services bancaires à l’échelle panafricaine  Voir?

societe-generale-et-absa-group-s-entendent-pour-offrir-des-services-bancaires-a-l-echelle-panafricaine

Les groupes bancaires français Société Générale et ABSA Group, l'entité née de la cession par Barclays Africa de ses activités en Afrique subsaharienne (hors Zimbabwe), ont trouvé un accord de principe, pour offrir en synergie des services de banque à l'échelle panafricaine, a appris l'Agence Ecofin vendredi 18 janvier 2019.

« Ce partenariat s'appuiera sur la complémentarité géographique de Société Générale et d'Absa, ainsi que sur leurs avantages comparatifs combinées, pour renforcer leur expertise et proposer une gamme plus large de produits et services bancaires aux ...

Lire la suite Lire la suite

Société Générale et Absa Group s’entendent pour offrir des services bancaires à l’échelle panafricaine  Voir?

societe-generale-et-absa-group-s-entendent-pour-offrir-des-services-bancaires-a-l-echelle-panafricaine

Les groupes bancaires français Société Générale et ABSA Group, l'entité née de la cession par Barclays Africa de ses activités en Afrique subsaharienne (hors Zimbabwe), ont trouvé un accord de principe, pour offrir en synergie des services de banque à l'échelle panafricaine, a appris l'Agence Ecofin vendredi 18 janvier 2019.

« Ce partenariat s'appuiera sur la complémentarité géographique de Société Générale et d'Absa, ainsi que sur leurs avantages comparatifs combinées, pour renforcer leur expertise et proposer une gamme plus large de produits et services bancaires aux ...

Fermer Fermer

(19/01/2019 21:41)

Burkina Faso : démission du Premier ministre Paul Kaba Thiéba et de son gouvernement  Voir?

burkina-faso-demission-du-premier-ministre-paul-kaba-thieba-et-de-son-gouvernement

Ce vendredi, le gouvernement burkinabé a remis sa démission au président Roch Marc Christian Kaboré, selon un communiqué lu à la télévision publique : « Le Premier Ministre Monsieur Paul Kaba Thiéba a présenté dans l’après-midi de ce vendredi 18 janvier 2019, sa démission ainsi que celle de son Gouvernement, au Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré. Le Président du Faso a accepté la démission du Premier Ministre ainsi que celle des Membres du Gouvernement. »

Aucune raison n’a été évoquée ...

Lire la suite Lire la suite

Burkina Faso : démission du Premier ministre Paul Kaba Thiéba et de son gouvernement  Voir?

burkina-faso-demission-du-premier-ministre-paul-kaba-thieba-et-de-son-gouvernement

Ce vendredi, le gouvernement burkinabé a remis sa démission au président Roch Marc Christian Kaboré, selon un communiqué lu à la télévision publique : « Le Premier Ministre Monsieur Paul Kaba Thiéba a présenté dans l’après-midi de ce vendredi 18 janvier 2019, sa démission ainsi que celle de son Gouvernement, au Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré. Le Président du Faso a accepté la démission du Premier Ministre ainsi que celle des Membres du Gouvernement. »

Aucune raison n’a été évoquée ...

Fermer Fermer

(19/01/2019 06:54)

Angola : signature avec les Emirats arabes unis d’un accord pour la construction d’une centrale de 400 MW  Voir?

angola-signature-avec-les-emirats-arabes-unis-d-un-accord-pour-la-construction-d-une-centrale-de-400-mw

L’Angola vient de signer avec les Emirats arabe unis trois accords de coopération dans les domaines de la production, du transport et de la distribution d’énergie, ainsi que dans l’approvisionnement en eau potable.

Ces accords sont relatifs à la mise en place d’une centrale électrique à Moxico ainsi qu’à l’implantation d’un système de transmission électrique afin d’intégrer la région Est du pays à l’ensemble du réseau électrique national.

La centrale aura une capacité projetée de 350 à 400 ...

Lire la suite Lire la suite

Angola : signature avec les Emirats arabes unis d’un accord pour la construction d’une centrale de 400 MW  Voir?

angola-signature-avec-les-emirats-arabes-unis-d-un-accord-pour-la-construction-d-une-centrale-de-400-mw

L’Angola vient de signer avec les Emirats arabe unis trois accords de coopération dans les domaines de la production, du transport et de la distribution d’énergie, ainsi que dans l’approvisionnement en eau potable.

Ces accords sont relatifs à la mise en place d’une centrale électrique à Moxico ainsi qu’à l’implantation d’un système de transmission électrique afin d’intégrer la région Est du pays à l’ensemble du réseau électrique national.

La centrale aura une capacité projetée de 350 à 400 ...

Fermer Fermer

(18/01/2019 20:40)

L’Ethiopie lance un appel d’offres pour la construction de six centrales solaires de 800 MW  Voir?

l-ethiopie-lance-un-appel-d-offres-pour-la-construction-de-six-centrales-solaires-de-800-mw

En Ethiopie, le ministère de l’Energie a lancé un appel d’offres relatif à la mise en place de six centrales solaires à grande échelle, d’une capacité combinée de 798 MW. Ces infrastructures sont prévues pour être implantées dans les Etats d’Afar, de Somali, d’Oromia et de Tigray. 

Elles seront développées dans le cadre d’un partenariat public-privé pour un coût évalué à environ 795 millions $, qui sera partiellement financé par le gouvernement.

Ces projets feront partie des projets de ...

Lire la suite Lire la suite

L’Ethiopie lance un appel d’offres pour la construction de six centrales solaires de 800 MW  Voir?

l-ethiopie-lance-un-appel-d-offres-pour-la-construction-de-six-centrales-solaires-de-800-mw

En Ethiopie, le ministère de l’Energie a lancé un appel d’offres relatif à la mise en place de six centrales solaires à grande échelle, d’une capacité combinée de 798 MW. Ces infrastructures sont prévues pour être implantées dans les Etats d’Afar, de Somali, d’Oromia et de Tigray. 

Elles seront développées dans le cadre d’un partenariat public-privé pour un coût évalué à environ 795 millions $, qui sera partiellement financé par le gouvernement.

Ces projets feront partie des projets de ...

Fermer Fermer

(18/01/2019 20:08)

L'Arabie saoudite veut construire une raffinerie pétrolière et une usine pétrochimique en Afrique du Sud  Voir?

l-arabie-saoudite-veut-construire-une-raffinerie-petroliere-et-une-usine-petrochimique-en-afrique-du-sud

Vendredi, le ministre saoudien de l'Energie, Khalid Al-Falih et son homologue sud-africain, Jeff Radebe ont annoncé que le royaume saoudien construira une raffinerie pétrolière et une usine pétrochimique dans le pays d’Afrique australe. Des réalisations qui s’inscrivent dans le cadre d’un projet d’investissement global de 10 milliards de dollars qui devraient prendre en compte le domaine des énergies renouvelables.

Les deux ministres ont eu des entretiens bilatéraux vendredi matin à Pretoria pour discuter des détails de l'investissement de 10 milliards de dollars annoncé en juillet ...

Lire la suite Lire la suite

L'Arabie saoudite veut construire une raffinerie pétrolière et une usine pétrochimique en Afrique du Sud  Voir?

l-arabie-saoudite-veut-construire-une-raffinerie-petroliere-et-une-usine-petrochimique-en-afrique-du-sud

Vendredi, le ministre saoudien de l'Energie, Khalid Al-Falih et son homologue sud-africain, Jeff Radebe ont annoncé que le royaume saoudien construira une raffinerie pétrolière et une usine pétrochimique dans le pays d’Afrique australe. Des réalisations qui s’inscrivent dans le cadre d’un projet d’investissement global de 10 milliards de dollars qui devraient prendre en compte le domaine des énergies renouvelables.

Les deux ministres ont eu des entretiens bilatéraux vendredi matin à Pretoria pour discuter des détails de l'investissement de 10 milliards de dollars annoncé en juillet ...

Fermer Fermer

(18/01/2019 19:12)

Sénégal : la SODAGRI anticipe une production de 270 000 tonnes de riz dans l’Anambé en 2018/2019  Voir?

senegal-la-sodagri-anticipe-une-production-de-270-000-tonnes-de-riz-dans-l-anambe-en-2018-2019

Au Sénégal, la Société de développement agricole et industriel (SODAGRI) s’attend à une production de 270 000 tonnes de riz dans le bassin de l’Anambé contre 180 000 tonnes un an plus tôt. C’est ce que rapporte l’APS qui cite Moussa Baldé, directeur général de l’organisation.

Cette prévision à la hausse est imputable à un hivernage favorable, la fourniture du matériel agricole aux exploitants et à l’augmentation des semences certifiées. D’après le dirigeant, le riz pluvial devrait être cultivé sur 85 000 hectares notamment dans les vallées, bas-fonds et ...

Lire la suite Lire la suite

Sénégal : la SODAGRI anticipe une production de 270 000 tonnes de riz dans l’Anambé en 2018/2019  Voir?

senegal-la-sodagri-anticipe-une-production-de-270-000-tonnes-de-riz-dans-l-anambe-en-2018-2019

Au Sénégal, la Société de développement agricole et industriel (SODAGRI) s’attend à une production de 270 000 tonnes de riz dans le bassin de l’Anambé contre 180 000 tonnes un an plus tôt. C’est ce que rapporte l’APS qui cite Moussa Baldé, directeur général de l’organisation.

Cette prévision à la hausse est imputable à un hivernage favorable, la fourniture du matériel agricole aux exploitants et à l’augmentation des semences certifiées. D’après le dirigeant, le riz pluvial devrait être cultivé sur 85 000 hectares notamment dans les vallées, bas-fonds et ...

Fermer Fermer

(18/01/2019 19:08)

Libye : les mauvaises conditions météorologiques forcent Al Waha à réduire sa production de 88 000 b/j    Voir?

libye-les-mauvaises-conditions-meteorologiques-forcent-al-waha-a-reduire-sa-production-de-88-000-b-j

La compagnie pétrolière Al Waha, filiale de la société publique libyenne du pétrole (NOC), a été contrainte de réduire sa production de 88 000 barils par jour, en raison de la fermeture des ports du croissant pétrolier, qui font face à une grosse vague d’intempéries depuis quelques jours.

Si le port d’Al Sidra est fermé, ceux de Ras Lanouf, Al Hariga et Zueitina ont poursuivi leurs opérations. Depuis mardi, trois navires pétroliers attendent de charger à Al Sidra, selon des précisions de PortSEurope.

La production actuelle de la Libye est de 1,3 million de barils ...

Lire la suite Lire la suite

Libye : les mauvaises conditions météorologiques forcent Al Waha à réduire sa production de 88 000 b/j    Voir?

libye-les-mauvaises-conditions-meteorologiques-forcent-al-waha-a-reduire-sa-production-de-88-000-b-j

La compagnie pétrolière Al Waha, filiale de la société publique libyenne du pétrole (NOC), a été contrainte de réduire sa production de 88 000 barils par jour, en raison de la fermeture des ports du croissant pétrolier, qui font face à une grosse vague d’intempéries depuis quelques jours.

Si le port d’Al Sidra est fermé, ceux de Ras Lanouf, Al Hariga et Zueitina ont poursuivi leurs opérations. Depuis mardi, trois navires pétroliers attendent de charger à Al Sidra, selon des précisions de PortSEurope.

La production actuelle de la Libye est de 1,3 million de barils ...

Fermer Fermer

(18/01/2019 17:51)

La Banque islamique de développement avance ses pions au Niger  Voir?

la-banque-islamique-de-developpement-avance-ses-pions-au-niger

En visite au Niger depuis le 17 janvier, le Président de la Banque islamique de développement (BID), Bandar Al Hajjar, a fait montre de ses ambitions pour ce pays du Sahel.

Reçu en audience par le président de la République, Bandar Al Hajjar a saisi l’occasion pour égrener le chapelet de projets que l'institution financière qu’il dirige nourrit pour le Niger. « Nous allons aider le Niger à créer un système de l’innovation, de la technologie et de la science », a-t-il promis.

Il a également cité d’autres projets, notamment, la création du WAQF et l’appui à la Finance ...

Lire la suite Lire la suite

La Banque islamique de développement avance ses pions au Niger  Voir?

la-banque-islamique-de-developpement-avance-ses-pions-au-niger

En visite au Niger depuis le 17 janvier, le Président de la Banque islamique de développement (BID), Bandar Al Hajjar, a fait montre de ses ambitions pour ce pays du Sahel.

Reçu en audience par le président de la République, Bandar Al Hajjar a saisi l’occasion pour égrener le chapelet de projets que l'institution financière qu’il dirige nourrit pour le Niger. « Nous allons aider le Niger à créer un système de l’innovation, de la technologie et de la science », a-t-il promis.

Il a également cité d’autres projets, notamment, la création du WAQF et l’appui à la Finance ...

Fermer Fermer

(18/01/2019 17:26)

Cameroun : VOG signale une hausse de sa production et de ses ventes de gaz naturel au dernier trimestre de 2018  Voir?

cameroun-vog-signale-une-hausse-de-sa-production-et-de-ses-ventes-de-gaz-naturel-au-dernier-trimestre-de-2018

Au Cameroun, le producteur de gaz naturel Victoria Oil & Gas a signalé, jeudi, que ses ventes de gaz naturel ont grimpé de 14% au dernier trimestre, passant de 355,6 millions de pieds cubes standards à 403,8 millions, par rapport aux résultats de vente du troisième trimestre.

Ceci a été atteint grâce à une augmentation de la production moyenne qui est passée à 4,45 millions de pieds cubes standards par jour contre 3,72 millions au troisième trimestre.

En effet, pendant cette période, la consommation d’énergie thermique a augmenté de 5 % par rapport au dernier ...

Lire la suite Lire la suite

Cameroun : VOG signale une hausse de sa production et de ses ventes de gaz naturel au dernier trimestre de 2018  Voir?

cameroun-vog-signale-une-hausse-de-sa-production-et-de-ses-ventes-de-gaz-naturel-au-dernier-trimestre-de-2018

Au Cameroun, le producteur de gaz naturel Victoria Oil & Gas a signalé, jeudi, que ses ventes de gaz naturel ont grimpé de 14% au dernier trimestre, passant de 355,6 millions de pieds cubes standards à 403,8 millions, par rapport aux résultats de vente du troisième trimestre.

Ceci a été atteint grâce à une augmentation de la production moyenne qui est passée à 4,45 millions de pieds cubes standards par jour contre 3,72 millions au troisième trimestre.

En effet, pendant cette période, la consommation d’énergie thermique a augmenté de 5 % par rapport au dernier ...

Fermer Fermer

(18/01/2019 16:45)

L’Egypte obtient 500 millions $ de la Banque mondiale, dont une partie servira à introduire la technologie à l’école maternelle  Voir?

l-egypte-obtient-500-millions-de-la-banque-mondiale-dont-une-partie-servira-a-introduire-la-technologie-a-l-ecole-maternelle

Le président égyptien, Abdel-Fattah El-Sisi, a approuvé un investissement de 500 millions de dollars US de la Banque mondiale qui contribuera à la réforme de l'éducation maternelle dans le pays. Une partie de cette somme servira à l’introduction de la technologie chez les tout-petits.

En effet, au-delà de l’extension de la fourniture d’une éducation de qualité de la maternelle à environ 500 000 enfants, la formation de 500 000 enseignants et responsables de ...

Lire la suite Lire la suite

L’Egypte obtient 500 millions $ de la Banque mondiale, dont une partie servira à introduire la technologie à l’école maternelle  Voir?

l-egypte-obtient-500-millions-de-la-banque-mondiale-dont-une-partie-servira-a-introduire-la-technologie-a-l-ecole-maternelle

Le président égyptien, Abdel-Fattah El-Sisi, a approuvé un investissement de 500 millions de dollars US de la Banque mondiale qui contribuera à la réforme de l'éducation maternelle dans le pays. Une partie de cette somme servira à l’introduction de la technologie chez les tout-petits.

En effet, au-delà de l’extension de la fourniture d’une éducation de qualité de la maternelle à environ 500 000 enfants, la formation de 500 000 enseignants et responsables de ...

Fermer Fermer

(18/01/2019 16:35)

Pour la BAD, l’Afrique pourrait gagner 134 milliards $ de plus annuellement en adoptant 5 mesures en matière de politique commerciale  Voir?

pour-la-bad-l-afrique-pourrait-gagner-134-milliards-de-plus-annuellement-en-adoptant-5-mesures-en-matiere-de-politique-commerciale

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a publié officiellement, ce jeudi 17 janvier, l’édition 2019 de son rapport sur les perspectives économiques en Afrique.

Cette année, le rapport s’articule autour de trois domaines clés. Il examine, tout d’abord, les récentes évolutions macroéconomiques et les perspectives sur le continent, en mettant l’accent sur les implications des déséquilibres extérieurs sur la croissance et les défis financiers et monétaires de l’intégration. La création d’emplois est ...

Lire la suite Lire la suite

Pour la BAD, l’Afrique pourrait gagner 134 milliards $ de plus annuellement en adoptant 5 mesures en matière de politique commerciale  Voir?

pour-la-bad-l-afrique-pourrait-gagner-134-milliards-de-plus-annuellement-en-adoptant-5-mesures-en-matiere-de-politique-commerciale

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a publié officiellement, ce jeudi 17 janvier, l’édition 2019 de son rapport sur les perspectives économiques en Afrique.

Cette année, le rapport s’articule autour de trois domaines clés. Il examine, tout d’abord, les récentes évolutions macroéconomiques et les perspectives sur le continent, en mettant l’accent sur les implications des déséquilibres extérieurs sur la croissance et les défis financiers et monétaires de l’intégration. La création d’emplois est ...

Fermer Fermer

(18/01/2019 15:50)

Sénégal : cotation du premier emprunt obligataire de la Senelec à la BRVM  Voir?

senegal-cotation-du-premier-emprunt-obligataire-de-la-senelec-a-la-brvm

La Société nationale d’électricité (Senelec) du Sénégal a effectué la première cotation de son premier emprunt obligataire à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), le 15 janvier 2019. L’opération a permis la mobilisation de 500 000 francs CFA contre 38,25 milliards de francs attendus au cours de la période de souscription.

Cette cotation fait suite à la diffusion entre le 20 février et le 20 mars 2018, de 3 825 000 obligations d’une valeur nominale de 10 000 francs CFA pour une capitalisation boursière de 38,25 milliards de francs (environ 66,5 millions $). Ces obligations avaient été souscrites à ...

Lire la suite Lire la suite

Sénégal : cotation du premier emprunt obligataire de la Senelec à la BRVM  Voir?

senegal-cotation-du-premier-emprunt-obligataire-de-la-senelec-a-la-brvm

La Société nationale d’électricité (Senelec) du Sénégal a effectué la première cotation de son premier emprunt obligataire à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), le 15 janvier 2019. L’opération a permis la mobilisation de 500 000 francs CFA contre 38,25 milliards de francs attendus au cours de la période de souscription.

Cette cotation fait suite à la diffusion entre le 20 février et le 20 mars 2018, de 3 825 000 obligations d’une valeur nominale de 10 000 francs CFA pour une capitalisation boursière de 38,25 milliards de francs (environ 66,5 millions $). Ces obligations avaient été souscrites à ...

Fermer Fermer

(18/01/2019 15:14)

Afrique du sud : le français Société Générale cède ses activités de conservation à Absa Group  Voir?

afrique-du-sud-le-francais-societe-generale-cede-ses-activites-de-conservation-a-absa-group

Le groupe français Société Générale a confirmé vendredi 18 janvier 2019, avoir cédé ses activités de conservation en Afrique du Sud à Absa Group, l'entité financière née de la cession par le groupe britannique Barclays, d’une part importante de ses activités en Afrique subsaharienne.

Absa a aussi accepté d'acquérir les activités connexes menées par Société Générale au sein de l’économie la plus développée d’Afrique, notamment son portefeuille de clients, ses systèmes informatiques et tous les ...

Lire la suite Lire la suite

Afrique du sud : le français Société Générale cède ses activités de conservation à Absa Group  Voir?

afrique-du-sud-le-francais-societe-generale-cede-ses-activites-de-conservation-a-absa-group

Le groupe français Société Générale a confirmé vendredi 18 janvier 2019, avoir cédé ses activités de conservation en Afrique du Sud à Absa Group, l'entité financière née de la cession par le groupe britannique Barclays, d’une part importante de ses activités en Afrique subsaharienne.

Absa a aussi accepté d'acquérir les activités connexes menées par Société Générale au sein de l’économie la plus développée d’Afrique, notamment son portefeuille de clients, ses systèmes informatiques et tous les ...

Fermer Fermer

(18/01/2019 15:13)

RDC : Katanga Mining change de PDG et de directeur financier  Voir?

rdc-katanga-mining-change-de-pdg-et-de-directeur-financier

Katanga Mining, active sur le cuivre et le cobalt en RDC, a annoncé jeudi qu’elle a conclu avec Glencore International (GI), une filiale de sa société mère Glencore, un accord de fourniture de services de gestion.

Selon cet accord, la société mettra une partie de son personnel à la disposition de Katanga Mining et lui fournira des services administratifs, financiers et autres services de gestion pour soutenir ses opérations.

Lire la suite Lire la suite

RDC : Katanga Mining change de PDG et de directeur financier  Voir?

rdc-katanga-mining-change-de-pdg-et-de-directeur-financier

Katanga Mining, active sur le cuivre et le cobalt en RDC, a annoncé jeudi qu’elle a conclu avec Glencore International (GI), une filiale de sa société mère Glencore, un accord de fourniture de services de gestion.

Selon cet accord, la société mettra une partie de son personnel à la disposition de Katanga Mining et lui fournira des services administratifs, financiers et autres services de gestion pour soutenir ses opérations.

Fermer Fermer

(18/01/2019 15:03)

Maroc : Inwi consolide ses offres de services sur le segment Entreprise, à travers l’ouverture d’un 4ème centre de données  Voir?

maroc-inwi-consolide-ses-offres-de-services-sur-le-segment-entreprise-a-travers-l-ouverture-d-un-4eme-centre-de-donnees

L’opérateur de téléphonie mobile Wana Corporate, opérant au Maroc sous la marque commerciale Inwi, a procédé le 15 janvier 2019 à l’inauguration de son nouveau centre de données.

Quatrième infrastructure du genre, ce centre de données basé au Technopolis de Rabat, vient consolider l’offre de services de l’entreprise dans le segment Entreprise. Il va renforcer « l’infrastructure des Data centers inwi pour offrir aux entreprises marocaines des services d’hébergement et des solutions ...

Lire la suite Lire la suite

Maroc : Inwi consolide ses offres de services sur le segment Entreprise, à travers l’ouverture d’un 4ème centre de données  Voir?

maroc-inwi-consolide-ses-offres-de-services-sur-le-segment-entreprise-a-travers-l-ouverture-d-un-4eme-centre-de-donnees

L’opérateur de téléphonie mobile Wana Corporate, opérant au Maroc sous la marque commerciale Inwi, a procédé le 15 janvier 2019 à l’inauguration de son nouveau centre de données.

Quatrième infrastructure du genre, ce centre de données basé au Technopolis de Rabat, vient consolider l’offre de services de l’entreprise dans le segment Entreprise. Il va renforcer « l’infrastructure des Data centers inwi pour offrir aux entreprises marocaines des services d’hébergement et des solutions ...

Fermer Fermer

(18/01/2019 14:53)

Marchés obligataires : l’intérêt des investisseurs internationaux pour l’Afrique pourrait grandir dans la deuxième moitié de 2019  Voir?

marches-obligataires-l-interet-des-investisseurs-internationaux-pour-l-afrique-pourrait-grandir-dans-la-deuxieme-moitie-de-2019

Après un deuxième semestre 2018 en berne pour le marché obligataire africain, les choses devraient bouger de manière plus vigoureuse en 2019. Plusieurs pays africains, notamment le Kenya, l’Egypte, le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Sénégal, ont déjà signalé qu’ils seront sur le marché international des capitaux, mais on pourrait voir bien d’autres pays de la région y arriver à mesure qu’on progressera au cours de l’année. Pour l’instant, la conjoncture ne semble pas s’y prêter, mais les conclusions d’un sondage mené par Reuters auprès des spécialistes, indiquent que le monde de la finance internationale risque ...

Lire la suite Lire la suite

Marchés obligataires : l’intérêt des investisseurs internationaux pour l’Afrique pourrait grandir dans la deuxième moitié de 2019  Voir?

marches-obligataires-l-interet-des-investisseurs-internationaux-pour-l-afrique-pourrait-grandir-dans-la-deuxieme-moitie-de-2019

Après un deuxième semestre 2018 en berne pour le marché obligataire africain, les choses devraient bouger de manière plus vigoureuse en 2019. Plusieurs pays africains, notamment le Kenya, l’Egypte, le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Sénégal, ont déjà signalé qu’ils seront sur le marché international des capitaux, mais on pourrait voir bien d’autres pays de la région y arriver à mesure qu’on progressera au cours de l’année. Pour l’instant, la conjoncture ne semble pas s’y prêter, mais les conclusions d’un sondage mené par Reuters auprès des spécialistes, indiquent que le monde de la finance internationale risque ...

Fermer Fermer

(18/01/2019 14:52)

Les premières décisions de politique monétaire dans les économies majeures d’Afrique seront la stabilité des taux  Voir?

les-premieres-decisions-de-politique-monetaire-dans-les-economies-majeures-d-afrique-seront-la-stabilite-des-taux

L’Afrique du Sud a ouvert le 17 janvier 2019 le bal des premières décisions de politique monétaire des banques centrales d’Afrique, sur une tendance que devraient suivre toutes les économies majeures de la région, mais pour diverses raisons, a pu constater l’Agence Ecofin.

 

L’Afrique du sud anticipe sur une inflation plus faible

L’institution sud-africaine d’émission monétaire a en effet maintenu son principal taux d’intervention à 6,75%. Ses responsables expliquent ce choix, par un ralentissement de la hausse des prix au sein de l’économie, qui est désormais projette à 4,8% en 2019, contre une hausse effective de 5,5% ...

Lire la suite Lire la suite

Les premières décisions de politique monétaire dans les économies majeures d’Afrique seront la stabilité des taux  Voir?

les-premieres-decisions-de-politique-monetaire-dans-les-economies-majeures-d-afrique-seront-la-stabilite-des-taux

L’Afrique du Sud a ouvert le 17 janvier 2019 le bal des premières décisions de politique monétaire des banques centrales d’Afrique, sur une tendance que devraient suivre toutes les économies majeures de la région, mais pour diverses raisons, a pu constater l’Agence Ecofin.

 

L’Afrique du sud anticipe sur une inflation plus faible

L’institution sud-africaine d’émission monétaire a en effet maintenu son principal taux d’intervention à 6,75%. Ses responsables expliquent ce choix, par un ralentissement de la hausse des prix au sein de l’économie, qui est désormais projette à 4,8% en 2019, contre une hausse effective de 5,5% ...

Fermer Fermer

(18/01/2019 14:40)

Ghana : Asanko Gold dépasse ses prévisions de production annuelle à Asanko  Voir?

ghana-asanko-gold-depasse-ses-previsions-de-production-annuelle-a-asanko

Asanko Gold a produit au dernier trimestre 2018, 59 823 onces d’or à sa mine d’or Asanko, au Ghana. Cela porte à 223 152 onces sa production annuelle et lui permet de dépasser ses prévisions de 200 000 à 220 000 onces. 

Dans son bilan publié cette semaine, la société a vendu 61 821 oz d'or au quatrième trimestre, ce qui a généré 284,1 millions de dollars de revenus, le prix moyen réalisé étant de 1 247 $/oz.

Lire la suite Lire la suite

Ghana : Asanko Gold dépasse ses prévisions de production annuelle à Asanko  Voir?

ghana-asanko-gold-depasse-ses-previsions-de-production-annuelle-a-asanko

Asanko Gold a produit au dernier trimestre 2018, 59 823 onces d’or à sa mine d’or Asanko, au Ghana. Cela porte à 223 152 onces sa production annuelle et lui permet de dépasser ses prévisions de 200 000 à 220 000 onces. 

Dans son bilan publié cette semaine, la société a vendu 61 821 oz d'or au quatrième trimestre, ce qui a généré 284,1 millions de dollars de revenus, le prix moyen réalisé étant de 1 247 $/oz.

Fermer Fermer

(18/01/2019 14:36)

Dernière mise à jour : 20/01/2019 09:01

Recherche
 
Fermer
UN PEU DE PUB ?

##SUIVRE RESULTATS ELECTIONS DIRECT

Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles du pays et RSS - AGENCE ECOFIN